Nombre total de pages vues

vendredi 23 décembre 2011

10 jours en Toscane et en Ombrie, Août 2011.


plus de photos sur : http://pierresilhol.darqroom.fr/portfolio/toscane-63697


1er jour :

après 7 heures de route depuis Toulon pour cause de ralentissements près de Gênes, nous arrivons vers 13 h à Florence ; la ville étant désormais placée sous le régime des ZTL, nous optons pour le parking situé viale Europa (tarif d'environ 12 euros/ jour) qui permet de relier le centre historique de Florence par le bus n°23 en 20 mn.

Arrivée à l'hôtel Helvetia et Bristol qui offre une situation très centrale et des prestations de grand luxe.

La fin d'après-midi est consacrée à la visite des rues composant le centre historique, des palais dont il faut pousser les portes :



de la piazza della Signoria et de sa loggia, avec un petit arrêt chez Rivoire :



et se termine par l'explorationde la via Tornabuoni, intéressante en période de soldes.


2éme jour : Palazzo Pitti, Jardins du Boboli, quartier de l'Oltrano, Cappella Brancacci, Baptistere ...

La première partie de la journée est consacrée au Palais Pitti dont l'ensemble de la visite va nous prendre plus de 4 heures ; en raison de la chaleur nous optons pour une visite à la "fraîche" des jardins du Boboli qui sont cependant loin de valoir le travail de certains chateaux de la Loire.


Isola bella, jardins du Boboli


Puis déjeuner à l'osteria Santo Spirito, les pates aux tomates fraiches sont reccomandées.

Départ pour la chappelle Branccaci, entierement décorée par Lippi et Massacio ; deux murs de fresques entierement peints, possibilité de s'approcher au plus près. 




En fin d'après midi apéritif sur la place de la république au café Gilli avant d'aller visiter le baptistere à 21 h, sans la foule de la journée.

La nuit nous profitons des très belles vues de la cathédrale illuminée.


3éme jour : Santa Croce, quartier , Duomo, départ pour Colle Val d'Elsa.

Début de matinée consacrée au Bargello et notamment la salle réservée à Donatello ; puis visite de Santa Croce (le musée de l'oeuvre comporte des toiles de première importance et a été rénové) et du quartier.

Puis déjeuner chez Bordino, trattoria typique dont la formule du midi est d'un très bon rapport qualité prix. 

Nous avions prévu de visiter le Dôme et de monter à la coupole mais la queue de plus d'une heure pour la montée à l'oeuvre de Brunelleschi nous empechera de profiter d'une vue plus aérienne.

Après avoir fait un dernier tour dans le quartier de San Marco avec notamment l'hôpital des innocents,


Hôpital des innocents

retour à l'hôtel afin de récupérer les bagages, bus 23 de la gare à la viale Europa (environ 35 mn) et route vers Colle di Val d'Elsa que nous atteignons en une heure ; l'hôtel SPA a été refait avec goût et il permet de séjourner dans le coeur du vieux village superbement restauré.
Le village s'étire le long d'une rue bordée de maisons et de palais ; nous dinons dans un petit restautant le Santa Catherina, sur une place bordée d'arbres ce qui permet de bénéficier d'un superbe coucher de soleil. 


Coucher de soleil sur Colle val d'Elsa

4éme jour : Volterra, San Giminiano.

Journée consacrée à la visite du Val d'Elsa et de l'ancienne ville étrusque de Volterra.

La route qui va de Colle di Val d'Elsa à Volterra est une des plus belles de Toscane ; même si les paysages sont grillés par le soleil, la lumière adoucit le paysage.



Nous débutons par Volterra cité en tuf ocre qui mérite une bonne demie journée de visite avec le palais dei Priori sur lequel on distingue des blasons en terre cuite et qui offre une très belle salle du conseil municipal, la place dei Priori.



Puis le Musée Guarnacci qui renferme plus de 600 urnes funéraires étrusques dont le sarcophage des époux ; même si le musée est vieillot, même si l'on pense que cela va devenir répétitif, ce tte visite vaut vraiment la peine d'être visité.

Nous terminons par une ballade dans le village, quelques courses dans une oenothèque qui offrira le meilleur rapport qualité prix de notre séjour, puis reprenons la voiture pour San Giminiano.



Dès notre arrivée déjeuner à la trattoria Chiribiri, là aussi les produits sont irréprochables mêùme au sein d'un village touristique ; puis visite du Musée de la torture qui décrit toute la poésie de l'homme.

Messe à Santa Fina, qui était la condition pour visiter à son issue le duomo, place de la cisterna, tours jumelles des Ardinghelli, le tout est très beau, très propre mais pour la première fois impression de monde et de foule, sauf sur les fronte medievali.

Piazza della cisterna

San Giminiano est une étape "obligatoire", riche culturellement mais le village est un peu trop parfait et ressemble en ce sens à certains villages du Luberon bien restaurés ; la vue d'ensemble au bout du jardin (rocca di Montestafolli) est saisissante.

Retour à Colle et traditionnel Bitter, charcuterie sur la place du village en admirant deux chiens habillés en rose et bleu, dignes descendants d'une vecchia signoria


5éme jour : Sienne.


Direction Sienne pour cette journée ; parking gratuit à 10 mn à pied du centre (parchegio bonici) ; le plus simple est de prendre ensuite le pass OPA qui remplira amplement une journée de visite.

Accès au centre par le quartier de l'oie qui était pavoisé de drapeaux dans l'attente du palio.

1ére étape, le point de vue ; il vaut mieux s'y rendre en premier pour éviter l'attente (la queue commence à se former dès le milieu de la matinée). On monte par paquet d'une vingtaine de personnes et on dispose alors d'une vingtaine de minutes sur une corniche, ce qui est suffisant pour admirer la vue de Sienne.

Vue de la piazza del campo

Puis nous nous rendons à la cathédrale célèbre pour ses pavements, dont une partie est visible :




Au sein de la cathédrale on accède à la librairie Piccolomini située partie gauche :




Puis nous ressortons et visitons le musée de l'opéra qui renferme une partie de la statuaire de la cathédrale due à Giovanni Pisano :



Ce midi nous déjeunons au Tre Christi, trouvé par hasard, et qui se révèle une excellente surprise (viandes, gateaux de courgettes, bocconcini au lapin... dans un cadre monacal).

Après cette halte, nous visitons le magnifique baptistere en marbre blanc et rose souligné de noir ainsi que la crypte qui renferme des fresques des années 1280 (état exceptionnel).

Puis tour dans les rues de Sienne : via della citta (rue la plus élégante), palazzo Chigi, via di Stalloreggi (artisans), piazza Salimbeni (Monte Paschi), terminé par un apéritif sur la piazza del campo avant de repartir pour Colle val d'Elsa.


6éme jour : Crêtes siennoises, Asciano, Monte Oliveto, Montepulciano.


1ére partie de la journée sur les crete senesi (S438 et S451 jusqu'à Monte Oliveto) ; même en été les terres argileuses forment un paysage unique de vagues dénudées.




Halte à Asciano et visite de Santa Agata (peinture de Signorelli) ; charmant village, peu touristique où la vie s'écoule paisiblement; il dispose d'un très bon restaurant, la Mensa.


Visite de Monte Oliveto Magiore ; l'abbaye recèle un véritable trésor à travers son cloître peint par Signorelli et Sodoma illustrant la vie de St Benoît ; pour le visiter il vaut mieux avoir en main un guide expliquant les panneaux téléchargeable sur internet (comptez deux heures pour la visite). 





Nous reprenons la route pour Montepulciano, village où nous séjournerons deux jours; il est situé sur un éperon rocheux et domine une vallée.



Très agréable, de taille consèquente, très bien restauré, ce village avec ses nombreux restaurants est idéal pour rayonner dans le sud de la Toscane, d'autant que le Palazzo Carletti, demeure d'époque, qui nous sert d'hôtel est magnifique. 

7éme jour : La Foce, San Antimo, Montalcino, Fête du vin de Montepulciano.

Matinée consacrée au sud de la Toscane avec les paysages de la Foce, l'abaye de San Antimo qui vaut surtout pour l'écrin dans lequel elle a été bâtie, l'intérieur étant assez dépouillé et Montalcino qui est trop touristique et finalement bien moins intéressant que Montepulciano.

San Antimo
environs Montalcino

Nous revenons à Montepulciano, dont la visite nous occupe bien l'après-midi ; bonne suprise, la soirée est consacrée à une fête du vin avec défilés, lancers de drapeaux et dégustation au verre.



Le tout se concluant par un repas dans une des contrade de la ville, préparé par les habitants du quartier, ambiance à l'italienne garantie.



8éme jour : Orvieto, Cortone.

Aujourd'hui détour par l'Ombrie, nous aurions bien aimé aller jusqu'à Assise mais le manque de temps nous condamne à reporter la visite de la basilique de St François d'Assise.

Orvietto, cité étrusque et du sanglier dispose d'une vieille ville très sympathique et d'une cathédrale dont le fronton et richement décoré ; il faut au minimum une demie journée pour visiter cette cité typique avec son duomo, la chapelle San Brizzi avec ses Signorelli, son musée de l'oeuvre qui renferme un christ en croix de toute beauté, l'église San Giovani.





Puis nous prenons la route de Cortone où nous arrivons en milieu d'après-midi, pour une première visite du village et une montée à Santa Margherita.

Apéritif sur piazza Signorelli ; Cortone est très agréable le soir, même si le village est assez escarpé comme Montepulciano, il est demeuré très typique et il y a une vraie ambiance le soir.



Par ailleurs le musée diocesain mérite le détour (visite en 1 heure) de mêm que la statuaire du Duomo.

Enfin le village permet de très belles vues sur la plaine et la lac de Trasimene et offre de bons restaurants, moins "typiques" plus "gastro" comme ce premier dîner au restaurant la Bucaccia, pâtes aux truffes ....



9éme jour : Perouse.

Pour cet avant dernier jour, direction Perouse en Ombrie pour une visite complete des monuments dont l'église San Pietro un peu en dehors du centre.



Outre la place du IV Novembre, le palais des prieurs, la fontaine Maggiore et le Dome, la ville qui est découpée en 5 quartiers historiques se visite à partir de parcours édités par l'office du tourisme.






A noter une excellente patisserie où l'on peut déjeuner : Sandri sur le cours principal.

Ne pas oublier également la mise en valeur de la vieille ville à partir des escalators, qui donne l'impression de remonter le temps.

La cité arce guelfa est un peu à l'écart des circuits touristiques classiques et vaut amplement une journée ; retour sur Cortone pour une dernière soirée au village.


10éme jour : Arezzo, Gênes.

Journée consacrée à Arezzo sur le chemin du retour ; beaucoup moins de touristes, Arezzo est une rupture par rapport aux jours précedents en ce sens que l'on a l'impression de retrouve une ville italienne.

Nous avions réservé la visite de la chappelle Bacci à San Francesco, décorée par Piero della Francesca, c'est une oeuvre magnifique mais en deça pour nous de la Cappella Brancacci ou de Monte Oliveto.

Le reste de la journée est consacré à la visite de la ville et de sa célèbre place, des parcours sont prévus, notamment un reprenant les points de vue de la vie est belle.


Visite du duomo et de San domenico avec son christ de Cimabue.

Nous déjeunons dans une trattoria typique (Agania) et le temps de prendre un dernier verre sur la piazza grande, pentue et bordée de palais avec armoiries, il est temps de dire au revoir à la Toscane pour rejoindre Gênes où nous ne ferons que dormir.  



plus de photos sur : http://pierresilhol.darqroom.fr/portfolio/toscane-63697

Liens utiles :

1- Florence :

- parking Florence : http://www.firenzeparcheggi.it/ ;
- lignes autobus : http://www.ataf.net/it/ataf.aspx?idC=2&LN=it-IT , site qui permet de visualiser les lignes et horaires ;
- hotel Florence : http://www.royaldemeure.com/hotel_helvetia_bristol/eng/5star_hotel_florence.html ; très bel hôtel de luxe, suites très confortables, excellent breakfeast ;
- restaurant Florence : osteria san spirito, http://www.osteriasantospirito.it/_3.0/index.php
- Palazzo Pitti : http://www.uffizi.firenze.it/musei/palazzopitti/
- Chapelle Brancacci : http://www.museicivicifiorentini.it/fr/brancacci/
- Trattoria Bordino : http://www.trattoriabordino.com/home.html


2- Sienne :

Parking Sienne : http://www.palazzobruchi.it/images/CartinaSiena1.jpg
Restaurant : http://www.trecristi.com/

3- Volterra :

Oenotheque Scali (pâtes Martelli, Picci, Limoncello, sauces ....)
http://www.enotecascali.com/FRA/index.asp


4- San Giminiano :
trattoria Chiribiri

5- Asciano : 
restaurant la Mencia


6- Monte Oliveto Maggiore : 


7- Hôtel Montepulciano

8- Restaurants Cortone

9- Perouse
patisserie Sandri 


plus de photos sur : http://pierresilhol.darqroom.fr/portfolio/toscane-63697


Blog Toscane Ombrie :

Blog Chine
http://15joursenchine.blogspot.fr/2013/05/voyage-chine-du-4-au-18-mai-2013.html

Blog Ecosse

Blog Venise

Blog Barcelone

Blog Istanbul

Blog USA



samedi 18 juin 2011

11 jours en Ecosse

11 jours en Ecosse du 2 au 12 juin 2011.

retrouver toutes les photos sur :


http://www.flickr.com/photos/106853473@N05/sets/

1er jour :

départ en début d'après-midi par Easy jet, arrivée à l'aéroport d'Edimbourgh, prise de la voiture, direction Callander sous un grand soleil et 24 degrés, qui se situe à 1 h de l'aéroport.
Arrivée à notre B and B " Annfield Guest house" superbe chambre avec vue sur le jardin et très bon accueil, un endroit que je conseille particulièrement pour la gentillesse de l'hôte et la qualité des prestations, 70 livres pour deux avec copieux breakfast.
Rapide visite de Callander et dîner dans un restaurant italien "Ciro's" ; correct.

2éme jour : Vallée de Glencoe et Ben nevis.

Après un solide scottish breakfast, départ pour la vallée de Glencoe ; arrêt par le Loch Lubnaig, qui est très poétique et reposant.


Loch Lubnaig


Direction le Loch Etive pour une première randonnée de deux heures dans le Glen Etive sous un soleil radieux dans un paysage marqué par les torrents et des montagnes rondes et vertes.



Glen Etive
Nous reprenons ensuite la voiture et traversons des paysages sauvages à travers la passe de Glencoe.


 
Arrêt photo au milieu de la passe, il y a la possibilité de faire une ballade au fond de la vallée.


Passe de Glencoe

Route jusqu'à Glencoe et belle ballade "Lochan trail" près de Glencoe (détail de toutes les randonnées sur le site Walking highlands) : un aristocrate écossais a planté tout autour du Loch des arbres venant du Canada ; nous sommes quasiment seuls pour cette ballade d'une heure.


Nous laissons ensuite nos affaires à notre second B and B le "Myrtle bank Guest house" donnant sur le Loch Linhe, belle chambre et belle vue mais "ambiance hôtel" du fait de sa taille (11 chambres prix 75 livres).

Nous nous acheminons vers le Ben Nevis pour une ballade d'une paire d'heures en direction du sommet en partant du visitor center qui nous fournit une carte. Très beaux paysages de montagnes, avec à leur pied des près entourés de murs en pierre dans lesquels paissent des moutons, qui ont été filmés dans Braveheart.


Vue de la montée sur le Ben Nevis

Le chemin de randonnée part du parking longe la rivière et il faut ensuite prendre à gauche devant l'auberge de jeunesse ; sur la boucle du retour belle terrasse en hauteur, pour boire une bière.


Le soir dîner simple au Grog and Gruel à Fort William, ville sans charme particulier et qui n'a d'intérêt que de par sa position centrale.


Durée du transport en voiture environ 2 h 30.


3éme jour : route des îles et transfert sur l'île de Skye.


Départ sous le soleil, la journée est consacrée à la route des îles pour embarquer par le Ferry pour l'île de Skye. 


1er arrêt à Glenfinan, pour le monument dédié à Bonnie Prince Charlie, le visitor center fournit des dépliants permettant quelques ballades, celle au dessus du site permettant une vue sur le pont "Harry Potter" est suffisante ; il faut compter toutefois une heure environ pour ce site.



2éme arrêt à Arisaig, charmant village posé au bord de l'eau (Loch na ceall), très belle vue de la côte à partir de cet endroit.

Diretion Morar par une superbe route touristique qui s'écarte de la A830 et qui offre là aussi de superbes points de vue sur la côte, les îles d'Egg, Rum et Skye.


En chemin, arrêt prolongé au Silver sands, magnifique plage de sable blanc avec des forêts qui tombent sur le sable, la ballade conseillée par Walking highlands, faite sous un soleil radieux, est de toute beauté ; elle débute à partir d'un parking situé sur la gauche de la route touristique qui contient environ une dizaine de véhicules.



Silver sands
Nous reprenons la route jusqu'à Mallaig qui est un bon endroit pour déjeuner, où nous embarquons la voiture sur un ferry de la Caldenonian pour Skye (possibilité de le réserver par internet et de changer l'horaire une fois sur place).

Le temps est plus froid, beaucoup de vent pendant la traversée qui dure une demie heure, nous passons de 22 - 24 degrés à 13 - 14 degrés mais le temps est toujours au soleil.


Sur l'île de Skye en traversant les jardins de Skye, nous rejoignons en 1 h 15 notre B and B le Bruacn na frithe où nous séjournerons deux nuits ; accueil extraordinaire, chambre de très grand confort et breakfast parfait avec musique écossaise, le tout à 1 km du "centre" de Portree.
A noter que le propriétaire dispose de circuits préparés selon l'endroit de l'île où vous souhaitez aller.


Visite de Portree, charmant port de 2 500 habitants avec ses maisons colorées.



Durée des trajets : 2 h 30.


4éme jour : île de Skye.


Toujours sous le soleil, nous allons consacrer la journée à la péninsule de Trotternish dans le nord ouest de Skye ; tout au long de la journée nous verrons des paysages sauvages magnifiques, avec quelques petits ports posés au fond larges baies.


1er arrêt à l'Old Man of Stor pour une ballade de 2 heures qui nous conduit à ses pieds après avoir traversé une forêt sombre où les arbres prennent avec l'éclairage des couleurs fluorescentes ; très beaux points de vue du haut, nous sommes seuls ...




Arrêt pour une photo au Kilt Rock (falaises volcaniques).

Route vers les Quiraings pour une marche de 3 heures ; la ballade part d'un sentier accessible à partir d'un parking qui se situe au sommet d'une côte sur la petite route intérieure allant vers Uig.
Paysage de toute beauté, très sauvage, sur le chemin nous croiserons deux couples et des troupeaux de moutons ; vrai sentiment de solitude dans ce paysage de tourbières et de prairies avec des vues magnifiques sur la côte, les montagnes et les lacs.


C'est un must pour la randonnée mais au delà de deux-trois heures, prévoir une carte car plusieurs sentiers s'offrent à vous à partir du col et il est très difficile de se repérer surtout si le temps change.


Descente ensuite vers Staffin, qui offre des paysages plus doux, où nous trouvons de quoi nous restaurer dans une endroit typique sur le port, puis route côtière vers Kuimug, malheureusement fermé et Uig sympathique port également.


Uig

Après une journée bien remplie (compter quand même 2 h 30 de route car par les paysages sont somptueux tout au long de la route et les moutons dans les one way sont présents sur les bas côtés), retour à Portree et très bon dîner de fish and chips au Caledonian café conseillé par notre hôte.

Précision, aucun midge rencontré depuis notre arrivée mais par précaution on nous a conseillé une crème spéciale que nous achéterons à Elgol.


5éme jour : île de Skye.

Départ pour Elgol, par la BB 8083 qui traverse les Cuillins hill, une des plus belles routes de notre parcours qui longe le Loch Slapin.


Vue des Cullins

Elgol est un minuscule port avec une vue saisissante sur le Loch Scavaig.


Nous embarquons sous les nuages sur le Bella jane qui, sous un froid glacial, nous amène après 1 h de traversée près du Loch Corsuick après avoir longé un ilôt abritant des phoques.
L'arrivée est grandiose avec des cascades tombant dans l'eau, un loch encerclé par des falaises noires et vertes, nous sommes 7 touristes à bord du bateau ce qui garantit une certaine tranquillité et avons prévu de rester le temps de marcher le long du Loch Corsuick.



Dès le début, véritable impression de bout du monde, d'isolement total.

C'est une excursion que je recommande tout particulièrement qui tout compris prend environ 4 h.

Longue route ensuite de 5 h jusqu'au Loch Earn, puisque nous avons prévu de passer deux jours dans les Trossachs ; Skye aurait mérité un jour de plus pour la partie nord ouest.

Arrêt en chemin au Eilean Castle, pas visite car intérêt limité à l'intérieur, la vue est connue, puisque servant de décor au film Highlander.


Arrivée à notre hôtel Acray house, qui pour un prix deux fois supérieur à celui de nos précédents B and B nous offre une qualité inférieure, même si la vue sur le Loch est appréciable.

6éme jour : Stirling et Loch Katrine.

Au réveil, la pluie s'est mise à tomber, assez fortement et nous devons abandonner notre projet de bateau sur le Loch Katrine ; à la place départ pour Stirling, avec visite du château dont les intérieurs ont été entierement refaits avec les couleurs de l'époque.
Visite très instructive car nous avons plus l'habitude de voir des châteaux en pierres grise ou noire que jaune or.
Puis poursuite par Argyl's lodging, demeure rustique d'un noble écossais, peu meublée.   

Nous terminons par un petit tour en ville avant de remonter vers le Loch Katrine, la pluie ayant cessé.

Par rapport à ce que nous avons vu sur l'île de Skye, il nous apparaît comme moins sauvage, son grand intérêt réside dans la possibilité d'en faire le tour en vélo ou en bateau.
Retour pour une seconde nuit à notre hôtel, sans y dîner, la nourriture du soir précedent ne nous ayant pas convaincu.

Dans l'idéal, il aurait mieux fallu réserver les deux nuits au B and B de Callander plus central que le Loch Earn et qui permet s'il fait beau de se consacrer aux Trossachs et s'il pleut de visiter Stirling.

7éme jour : Borders.

Départ pour les Borders dans lesquels nous allons passé deux jours.

Visite de la chapelle de Rosslyn, située au sud d'Edimbourgh datant du XVéme siècle petite mais en très bon état, très ouvragée qui prend environ 1 heure ave les explications fournies par des cartons disséminés dans la chapelle.

Puis route bien radarisée comme partout dans cette région, jusqu'à Mellerstain (demeure seigneuriale du XVIIIéme siècle) qui vaut plus que les 2 étoiles du guide vert Michelin ; un vrai bijou de l'architecte Robert Adam plafonds superbement ouvragés, meubles anciens, jardins à la française, superbe étang en contrebas, nous y passons 3 heures et c'est, avec le chateau d'Edimbourgh, le meilleur souvenir culturel de notre voyage .


Ballade ensuite dans Jedburgh avec un salon de thé très typique Carolina fréquenté par le 3éme âge local.

Arrivée à notre superbe B and B (Ancrum craig), le plus beau du parcours situé à Ancrum près de Jedburgh ; les chambres font plus de 35 m2 très bien agencées, si vous êtes dans le coin n'hésitez pas.


B an B Ancrum Craig

Durée du parcours en voiture : 2 h 30.

8éme jour : Borders.

Début par la visite de l'abbaye de Jedburgh qui prend plus d'une heure, l'audio guide est de grande qualité, s'il ne faut en faire qu'une c'est celle là plus grandiose et majestueuse que Melrose.

Cette abbaye voulue par David 1er roi d'Ecosse suit le rite de St Augustin est outre sa dimension spirituelle avait également une vocation politique en étant située près des frontières (d'où le fait qu'elle subit de nombreuses attaques du fait des relations tendues entre les royaumes d'Angleterre et d'Ecosse) ; les fouilles ont mis à nu également les fondations des habitations et des réserves.


Cette abbaye est demeuré un lieu de culte bien après sa destruction.

Visite ensuite du castle jail museum, intérêt limité sinon pour les amateurs de cellules et de démonstration des conditions d'emprisonnement au 19éme siècle.

Départ pour Melrose et visite de l'abbaye là aussi intéressante et diffèrente car cistercienne.

Le village de Melrose est également à voir, assez manicuré, belles boutiques.

Le temps manquant nous ne pourrons pas voir la 3éme abbaye celle de Dryburgh et nous privilégions Traquair house qui servit de maison à Marie Stuart.
Ce château, le plus ancien inhabité d'Ecosse demeure un lieu de résistance face à l'anglais ; ses grilles sont fermées depuis que Bonnie Prince Charlie l'a quitté et ne seront ouvertes qu'à l'indépendance de l'Ecosse !

Visite intéressante mais on reste un peu sur sa faim du fait du manque de meubles et quant à son aspect un peu rustique.

9éme jour : Edimbourgh

Nous partons pour Edimbourgh situé à un peu plus d'une heure, la voiture louée par le biais d'Auto escape est rendue chez Hertz (très rapide et pro).

Puis nous laissons nos affaires au Fraser suite dans le centre de la ville, très bien situé, rue donnant sur le Royal Mile au niveau de la cathédrale St Gilles et permettant de visiter à pied aussi bien l'Old Town que la New town.

Toujours sous un beau temps nous visitons la cathédrale presbytérienne de Saint Gilles où J.Knox prêcha et réservons un concert de musique pour le soir, le Royal Mile, la vieille ville qui a conservé son charme derrière ses remparts.


Nous en profitons pour prendre un thé à l'Elephant house qui offre une très belle vue sur le chateau, visitons le Royal Museum de Scotland, qui bien que refait à neuf, nous semble assez mal présenté et organisé, ainsi que le Parliament house siège du tribunal près de St Gilles.

Pour les amateurs de fromages une adresse incontournable, sur Victoria street qui est la plus belle rue d'Edimbourgh avec ses façades colorées.



Seul Grassmarket nous déçoit un peu rien d'extraordinaire sur cette allée avec voiture.

10éme jour : Edimbourgh

Il pleut pour la seconde fois du séjour et cette fois ci la pluie ne nous quittera pas de la journée ; visite du château d'Edimbourgh qui prend 2 h 30 mais l'on peut facilement rajouter une demie heure pour les points de vue extérieurs que nous n'avons pu apprécier.


C'est une véritable ville dans la ville.

Puis nous partons vers la nouvelle ville avec ses façades géorgiennes ; arrêt au passage à la National Gallery of Scotland à faire absolument (Botticelli, Rembrandt, Poussin, Hamilton, le Titien ...), d'autant qu'elle se fait en deux heures maximum.

La visite de la nouvelle ville se fait sous la pluie et c'est l'occasion de s'arrêter prendre un thé (multiples choix) et des gâteaux chez Eteaket (Frederick street).


Le soir nous visitons la vieille ville avec la visite guidée Real Mary King Close, à faire absolument car cela donne une idée de la vieille ville et des closers.

11éme jour : Edimbourgh

Dernier jour ; le soleil est de nouveau présent et nous décidons d'aller nous promener dans les Prince's Gardens.
Très beaux points de vue  sur le château et la vieille ville, c'est une ballade très agréable le dimanche matin.


Puis nous montons à Carlton Hill pour avoir une vue panoramique à 360 degrés sur Edimbourg ce qui permet aussi de bien observer le découpage géométrique de la nouvelle ville.


Redescente ensuite pour la visite de Hollyrood Palace, là aussi très instructive et qui prend environ 2 heures.

Il est ensuite temps, avec regret, après un dernier déjeuner dans un pub typique (Guilg forms arms en face du Balmoral) et de rentrer  à l'hôtel pour reprendre l'avion.


retrouver toutes les photos sur :


http://www.flickr.com/photos/106853473@N05/sets/


Blog Toscane Ombrie :

Blog Chine
http://15joursenchine.blogspot.fr/2013/05/voyage-chine-du-4-au-18-mai-2013.html


Blog Ecosse

Blog Venise

Blog Barcelone

Blog Istanbul

Blog USA